RÉVISION DU Plan Local d’Urbanisme

Le Président du Pays d’IROISE Communauté (anciennement ‘Communauté de Communes du Pays d’Iroise’), a ordonné l’ouverture d’une enquête publique portant sur le projet de révision du Plan Local d’Urbanisme (PLU) de la commune de Plougonvelin.

Ce plan remplacera l’actuel PLU et établira un projet global d’urbanisme et d’aménagement de la commune pour les 20 ANS A VENIR. L’adoption du PLU de Plougonvelin par le conseil communautaire est actuellement prévue au 20 décembre 2017.

Une enquête publique s’est déroulée du 14 août au 15 septembre 2017 et les observations reçues par le commissaire-enquêteur seront transmises au Président du Pays d’Iroise Communauté et au Président du Tribunal Administratif de Rennes d’ici un mois environ.

Lors de la présentation du PLU au Conseil Municipal du 23 janvier 2017, nous avons fait des remarques qui n’ont pas été retenues par le maire. Les élus de PPT ont donc naturellement fait part de leurs principaux points de désaccord auprès du commissaire-enquêteur.

Le PLU prévoit une croissance moyenne de la population de 1.25%/an, contre 1.7% ces dernières années, ce qui amènera une augmentation de population de 1100 habitants, soit une cible d’environ 5000 habitants à l’horizon 2040.

Cette croissance nécessitera la construction d’environ 560 logements soit environ 28 logements par an.

Les « dents creuses » dans les zones habitables actuelles représentent à elles seules environ 320 logements.

Une telle augmentation nécessitera des services supplémentaires à la population : écoles, crèches, social, sports… La commune dispose de peu de réserves foncières, ce qui conduit à la construction de bâtiments publics non extensibles, exemple : la nouvelle école maternelle. C’est donc, en cohérence avec cette logique, que la commune doit d’ores et déjà prévoir des réserves foncières en vue de la création des futurs équipements, d’où nos principales remarques sur :

Secteur  de   KERAUDY : passage de la parcelle 422 de 0.4 hectare en zone constructible UHb (moyenne densité). 6 logements

Nous demandons de la faire passer en zone UL (réservée aux équipements de loisirs), d’abord parce qu’elle est dans la continuité du  » Centre Culturel Kéraudy « . Ensuite elle se trouve à proximité des écoles, elle est donc stratégique pour le développement scolaire et culturel, voire sportif.

Secteur  de  KERVEZENNOC passage de la parcelle Zk 532 de 0.57 hectare, actuellement en AUL, en UHb. 9 logements.

Cet espace est situé à proximité immédiate du stade et des équipements sportifs. Les équipements actuels, avec des possibilités d’extension très limitées, sont déjà saturés et les associations en réclament encore plus. Nous demandons donc de réserver cette zone pour des besoins sportifs et de la reclasser en UL (espace de loisirs).

Secteur de  GORREQUEAR parcelle n° 68 de 0.34 hectare. 6 logements. Vu sa situation au centre bourg nous sollicitons son positionnement en UHa.  

Certes ces demandes, diminueront légèrement les espaces constructibles envisagées : 21 logements, mais des solutions de compensation seront possibles par ailleurs. Il ne s’agit pas à travers ce PLU de faire plaisir aux administrations, mais de garantir, dans un horizon de 20 ans, le développement harmonieux de notre commune.

Nous espérons que ces remarques seront prises en compte dans le rapport du commissaire enquêteur, pour le bien-être des Plougonvelinois.

Nous regrettons aussi que la commune n’ait aucune vision du développement économique. Malgré une perspective de 5000 habitants; la surface de la zone économique de Toul Ibil reste figée depuis 30 ans.

Enfin, nous pensons que dans le cadre des aménagements actuels, la commune aurait dû anticiper les mesures de protection de notre environnement, issues des lois Grenelle et de Transition énergétique ; elles sont d’ailleurs rappelées dans le PLU. Les récents aménagements ne vont pas dans le sens de création et d’entretien d’espaces verts, de diminution de surfaces enrobées, du développement de nouvelles énergies… bref du bien-être des citoyens.

One Response to “RÉVISION DU Plan Local d’Urbanisme

  • Les remarques faites dans cette lettre sont pertinentes. Je rajouterai le problème des déplacements car avec une population et une offre touristique qui vont s’accroître, il y aura une répercussion sur le flux routier. Ceci est d’ailleurs clairement mentionné dans les documents du PLU. Il convient donc de revoir sérieusement le réseau routier. Or je n’ai rien lu de vraiment concret à ce sujet. La réfection de la rue du Lannou (qui pose d’ailleurs problème) n’est même pas mentionnée. J’ai écrit au commissaire-enquêteur à ce sujet. Je lis sur le dernier bulletin communal une première page pratiquement consacrée au PLU. Ce bulletin est distribué le jour de clôture de l’enquête ! Y-a-t-il eu d’autres articles auparavant (à part des encarts) ? Je ne m’en rappelle pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com