Nautisme et C.C.P.I

4ème question – Bonjour je suis Joël CHAMPEAU : J’interviens sur la commune depuis un petit moment dans les activités nautiques, et à travers ces activités là on a beaucoup de relations avec la CCPI et Nautisme en Iroise. Par contre de façon plus générale, à travers les différentes années de discussions qu’on a pu avoir, discuter avec la Communauté de communes c’est toujours difficile, alors je ne doute pas de l’investissement des élus de la commune pour défendre les intérêts de la commune ça c’est toujours fait et je pense que ça continuera mais ceci dit nous, nous avons toujours beaucoup de mal à discuter avec la CCPI. Cela a été évoqué aussi dans votre programme, vous prenez un peu l’aspect participatif au niveau de la commune alors est-ce qu’il ne faudrait pas l’étendre et  revoir un petit peu beaucoup.

I.BACOR : Merci pour cette question sur la C.C.P.I ; mais, comme vous le dites, les élus de la CC font tout, je le pense, ainsi que mes collègues qui sont là. Même si je suis dans l’opposition, quand il faut défendre la commune de Plougonvelin, nous avons toujours fait corps, personne ne peut le nier et ce n’est pas non plus parce que je suis candidat contre eux que je vais dire le contraire, ce n’est pas mon genre, je préfère être franc et dire les choses telles qu’elles sont.

Alors la C.C.P.I a un gros problème institutionnel, il n’y a pas d’élu avec un programme.  Demain vous m’élisez en tant que maire, dans 6 ans si je reviens vers vous, vous direz : oh Bacor n’a pas fait ceci, n’a pas fait cela, on le vire ! Mais ce n’est pas le cas à la C.C.P.I, vous n’avez pas de responsable en face de vous. Nous citoyens, on ne peut pas dire on a nommé Mons. untel, Mme untel, on les élit sur un programme et ensuite s’ils ne font pas le travail, eh bien, ce ne sera pas eux la prochaine fois ! Or la C.C.P.I est une institution qui ne fonctionne pas comme cela, on a fait des progrès, on est passé de la nomination des élus au fléchage des élus ; c’est vrai que vous savez qui vous représentera mais vous ne leur donnez pas plus de pouvoir pour cela, donc c’est un problème institutionnel. Dire que la C.C.P.I  et la commune ne travaille pas ensemble ce serait exagéré ; il y a des choses, bien que nous soyons une commune sur 19, que nous arrivons à faire passer avec un peu de force, un peu de conviction. C’est vrai que le nautisme est un cas assez particulier, un peu comme la musique ; je ne sais pas si vous vous souvenez quand on a voulu créer MUSIKOL, le front qu’on a eu devant nous pour empêcher la création de cette école de musique communautaire et quand on a commencé le centre nautique c’était la même chose parce que le nautisme il n’y en a pas dans toutes les communes, c’est comme la musique !

Malgré tout nous arrivons à faire de petites choses ; le problème c’est aussi le fonctionnement de la commune ; je trouve qu’on en parle pas assez, parce que quand la C.C.P.I fait des bêtises, on ne sait pas qui est derrière, on ne le voit pas ; or la C.C.P.I est l’acteur principal  du Pays d’iroise ; la loi lui a transféré la majorité des compétences communales. Que reste-il dans la commune ? la voirie, les écoles, la sécurité, la culture etc La population dans son ensemble voit toujours la C.C.P.I comme ce grand collecteur des déchets or ce n’est plus le cas. Sans la C.C.P.I vous ne faites pas marcher votre économie, sans la C.C.P.I, vous ne faites rien. Quand nous parlons du nautisme, nous ne manquons de rappeler que Plougonvelin est  la 1ère commune au niveau du nautisme touristique du pays d’Iroise. Donc on peut s’attendre quand même à un peu d’écoute, je n’ai jamais manqué de le dire et je continuerai si je suis encore à la C.C.P.I. Il faut changer ce modèle de fonctionnement.

Merci pour la question.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com