Maison médicale, une nécessité ou une opération immobilière ?

La France compte 192 déserts médicaux (densité faible : inférieure à 200 médecins pour 100 000 habitants) selon le rapport du conseil national de l’ordre des médecins de 2015. Le Finistère est classé en zone de densité élevée de médecins (supérieure à 300 pour 100 000 habitants). Toutefois, la situation n’étant pas homogène, certaines communes peuvent connaître une situation critique.

Pour faire face à cette alerte, l’état a pris 2 principales mesures :

  • Relèvement du numerus clausus : 131 places supplémentaires dans les facultés de médecine pour les régions déficitaires.
  • Mise en place de contrats de praticien territorial de médecine générale, un dispositif qui permet d’apporter une garantie de revenus et des avantages sociaux aux jeunes médecins s’installant en zone sous-dotée. L’objectif est de faciliter l’installation de 1000 nouveaux médecins (généralistes ou spécialistes) dans ces régions à l’horizon 2017.

Certaines communes ont réagi en embauchant des médecins étrangers et en créant des maisons médicales pour favoriser l’installation de médecins.

Nous pouvons nous interroger : appartient-il vraiment aux communes de pallier ce manque de planification de l’état centralisateur?

PLOUGONVELIN EST-IL UN DÉSERT MÉDICAL ?

Les hôpitaux, cliniques se trouvent dans un périmètre d’accessibilité de moins d’une demi-heure. A première vue, la commune dispose de personnel médical en nombre satisfaisant (environ 25 praticiens et personnel soignant).

Y-a-t-il un risque de baisse du service médical ? Le non-remplacement des médecins ou autres spécialistes partis en retraite soulève cette interrogation; le risque paraît faible.

LA MUNICIPALITÉ A EN PROJET LA CRÉATION D’UNE MAISON MÉDICALE AU CENTRE-BOURG

A quel risque correspondrait cet investissement public ? Rappelons qu’une maison médicale n’a de sens que dans une commune en pénurie de personnel médical. Le personnel médical de la commune est essentiellement regroupé au bourg et au Trez-hir, avons-nous besoin de les regrouper dans un seul lieu?

La réponse est NON. La commune est étendue, mais les distances entre hameaux, centre bourg et le Trez-Hir sont faibles (10 mn maximum).

192862Dans notre cas, une maison médicale n’a de sens que si on améliore notablement le service rendu au public, mais quel service ? Le maire et sa municipalité n’apportent aucune réponse à ces questions et pourtant Plougonvelin aura sa maison médicale. Alors à quoi correspond cet investissement public sinon à une simple opération immobilière !!! Le maire se serait-il transformé en agent immobilier?

La municipalité se plaint des baisses des dotations de l’état, le contexte est-il vraiment favorable à une telle dépense? Les Plougonvelinois se posent beaucoup de questions sur l’utilisation de l’argent public (7,56% d’augmentation d’impôts en 2014). Avant d’imposer une solution coûteuse, ne vaudrait-il pas mieux poser les bonnes questions et identifier les vrais problèmes?

Nota : Nous conseillons à la municipalité d’aller voir le film « Médecin de campagne » qui donne un aperçu du débat nécessaire entre les professionnels et le maire à ce sujet.

9 Responses to “Maison médicale, une nécessité ou une opération immobilière ?

  • Bonjour Israël ainsi que les élus de PPT.
    A combien est estimée cette maison médicale ?
    Aura-t’elle un impact sur nos impôts locaux ?
    Y a t’il eu une étude pour l’établir ?
    Les plougonvelinois ont-il fait pression sur la municipalité pour l’obtenir ?
    En tout cas, cela suscite beaucoup de question.
    Merci pour ta vigilance.

  • J’ajoute pour information que le film « Médecin de campagne » passe au cinéma de Plougonvelin, ce dimanche 17 avril à 18h00 (début du film donc caisse ouverte dès 17h30).

    • ce film ne parle que d’une partie de la vie des médecins ……….. la visible. il est symptomatique par exemple que dans ce film les deux médecins sont célibataires !!

  • J’ajoute également les séances suivantes :
    Le samedi 16/04 à 20h30 puis vendredi 22/04 à 20h30 et dimanche 24/04 à 18h00.

  • je connais assez bien le sujet étant médecin moi même . les maisons médicales de ce genre ne sont pas faites pour pallier aux déserts médicaux à long terme

  • n’oubliez pas que Paris lui même est en train de devenir un désert médical .. en raison particulièrement du prix de l’immobilier et donc des charges devant des honoraires non augmentés depuis des années . Donc une maison médicale à Plougonvelin ne peut être qu’une opération immobilière mais qui sera aussi à terme mauvaise au départ du premier des locataires de cette structure .

  • Vraimment très intéressant votre article, merci bien !

  • Merci pour cet article très intéressant à lire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com