Les couacs de l’été

Les Couacs de l’été

La saison estivale est maintenant derrière nous. Comme à chaque reprise nous vous adressons  notre lettre mensuelle, il le faut bien, car la commune n’informe plus régulièrement la population.

Nous avons relevé quelques couacs,  qui méritent votre attention :

  • La municipalité a déposé plainte contre le responsable de la section STEPP de PHASE, voir http://israel-bacor.fr/le-maire-retire-sa-plainte/, et depuis cette section a décidé de cesser toute activité. Le maire a assuré que seuls les lavoirs et fontaines du domaine public seront entretenus par les services techniques. Pour les lavoirs et fontaines du domaine privé, retour sous la broussaille ! Vu le temps d’entretien consacré aux routes et espaces verts communaux, on s’interroge sur l’état futur de nos lavoirs et fontaines. Les conséquences de cette plainte sont désastreuses pour la commune.
  • Le Maire, au dernier conseil municipal a  fait un appel au bénévolat pour nettoyer le cimetière, pour quand les toilettes ?  Y-a-t-il encore un service technique communal, payé par nos impôts ?
  • Mauvaise nouvelle pour les abonnés des cours de fitness de la Trez-Iroise, arrêt définitif des cours  à la rentrée, la municipalité a validé cette décision en Conseil Municipal du 24 septembre! Toutefois, malgré les nombreuses absences des moniteurs de fitness, la fréquentation des cours, en 2017,  demeurait quand même  2 fois plus importante que celle de cardio training (1812 contre 847). L’UCPA a investi dans une salle de cardio training, quoi de plus normal de favoriser cette activité qui ne nécessite aucun encadrement aux dépens des cours de fitness,  surtout quand le déficit global de la première année  d’exploitation de la Trez iroise s’élève à 98 070€.
  • Au dernier conseil, le 12 juillet, le maire nous a fait part de l’abandon par la Poste de notre bureau local. La municipalité a décidé de ne pas prendre la suite de l’activité, décision qui a soulevé l’incompréhension des habitants pour au moins trois raisons:
    • La croissance soutenue de la population,
    • La perte d’un service important sur une commune touristique,
    • La facilité avec laquelle la municipalité a pris sa décision, sans concertation.

Il est vrai que la municipalité n’aime pas prendre en charge des activités de service à la population ! Certaines communes du Pays d’IROISE telles que : LANILDUT, PLOUMOGUER, PLOURIN, PORSPODER, LANDUNVEZ, BRELES…, plus petites que nous, ont préféré reprendre l’activité au sein de leurs communes.

La note de synthèse de cette délibération a été publiée sur la page Face Book « T’es de Plougonvelin si » par un non élu!  Certains adjoints prennent l’habitude de relayer les informations de la mairie sur cette page privée. Cette pratique n’ouvre aucun droit de réponse à l’opposition municipale tout en diffusant des informations de la majorité. Nous nous interrogeons sur la légalité de cette pratique. Cette page est-elle devenue un relais de la majorité actuelle ? Il y a pourtant un site officiel de la mairie !!!

  • Depuis cet été, les terrains de tennis municipaux sont loués (25€/terrain/mois) par la municipalité à un moniteur privé, uniquement pour des cours collectifs enfants. Un tarif non voté par le conseil municipal et défiant toute concurrence ! Surprise, le flyer publicitaire de ce même moniteur indique que les cours individuels pour ados et adultes sont aussi dispensés sur les terrains municipaux. La municipalité exerce-t-elle son devoir de contrôle ?

Pour la deuxième année consécutive, le service communal d’animations a assuré les manifestations communales :

  • Bourg et Bourg et Ratatam est remis en selle, après un arrêt brutal de toute activité après les élections de 2014. Qu’est-ce qui a motivé cette reprise, un manque cruel d’animation au bourg ? L’équipe municipale vient-elle de découvrir que les habitants du bourg paient des impôts et méritent un peu plus de considération?
  • Nettoyage des rues et trottoirs : Seuls quelques privilégiés ont bénéficié de ce service. Pourtant le maire a affirmé en conseil municipal du 12 juillet que toutes les routes avaient été nettoyées, nous supposons que les habitants se sont rendu compte de ce net progrès. Un nettoyage de la commune une fois par an justifie surement une forte augmentation des impôts de plus de 7% en début de mandat<!i>
  • Changement du lundi du Trez hir en vendredi Trezirrésistible. Oust, le marché nocturne qui attirait quand même du monde sur la commune ! les marchands  concernés ont-ils été avertis, avec explication? Il parait que non, c’est qui le chef ? La fréquentation, parait-il, n’a pas été à la hauteur des dépenses, à voir au moment du bilan. L’association Capoeira était prévu lors d’un vendredi en août, et patatras absence totale, pourtant elle est largement subventionnée, 1100€, par la municipalité!!!
  • Le Festival Vision a fait couler un peu d’encre sur la page FB « T’es de Plougonvelin si» ; certains articles ont été retirés de publication! Selon  certains commentaires de ce site ; le cocktail (alcool, bruit, drogue..) régnait sur la plage de Bertheaume. Beaucoup de Plougonvelinois trouvent ceci inacceptable ; qu’en pense la municipalité ? La municipalité est une grande adepte de la sécurité, elle a beaucoup investi dans la vidéo protection (60 000€), nous avons l’impression d’une certaine incohérence, pas vous ? Un festival pour les jeunes, bien sûr, mais il existe des limites infranchissables et c’est le rôle de la municipalité d’y veiller.
  • Le feu d’artifice, un succès comme d’habitude pour la modique somme de 6500€. Ce qui est inhabituel, c’est le nombre d’accidents dus à l’inexistence de signalisation de barrières ou plots de sécurité ! A améliorer pour la prochaine fois.
  • Disparition, Annulation, de la fête de la musique? Aucune explication, pas d’information ; manque de bras, de compétences ou de directives ? Sûrement un OUBLI !!

 

Enfin, dans le guide de l’habitant distribué cette année, la municipalité a oublié deux noms d’élus de l’opposition : Annick Deshors et Jean Yves Le Borgne. Merci à tous de corriger cette erreur. Patatras, dans le magazine estival, l’adresse mel des élus de l’opposition est erronée, merci de corriger en ppt @plougonvelin.fr. Bizarre, 2 erreurs concernant l’opposition, aucune concernant la majorité, nous nous interrogeons sur ces erreurs répétées et sûrement non intentionnelles !!!

 

3 Responses to “Les couacs de l’été

  • Bonsoir,

    je me permets de répondre sur le point qui concerne la page « T’es de Plougonvelin si » en tant qu’administrateur de ce groupe Facebook.

    Avant d’aller plus loin je préfère expliquer le concept de cette page Facebook qui ne semble pas bien comprise. Elle a été crée à l’initiative d’un Plougonvelinois pour les Plougonvelinois. Elle n’appartient pas à une association, ni à un parti, ni à la mairie, elle est administrée par son créateur (Cyrille) et moi même, c’est tout. Son but initial et que nous tentons de maintenir est de partager des souvenirs, si possible illustré, avec les autres plougonvelinois. C’est son seul but, ce n’est pas un journal intime, un substitut de bulletin communal ni un défouloir quand on en a gros et encore moins un endroit où on règle ses comptes politiques (vous voulez des exemples ?). Nous laissons quand même pas mal de marge de manœuvre et laissons les initiatives d’entraides ou de publicité pour des événements sur la commune. Nous tenons vraiment à ce que l’ambiance soit cordiale et que ce ne soit pas le mur des lamentations.

    Ce n’est pas clairement exprimé dans votre communiqué mais compte tenu de la tournure de la phrase on est à deux doigts d’y déceler une accusation de censure. « certains articles ont été retirés de publication!’.

    Il y a eu de la modération et c’est tout à notre droit, nous gérons la page comme bon nous semble, nous n’avons pas de compte à rendre à qui que ce soit. Si nous modérons c’est que le but de la page n’est respecté, sur le fond ou la forme. Ce qui a été totalement le cas pour ce festival. Il y a des personnes qui se sont plaintes sur la page, nous avons laissé le sujet principal mais éliminé tous les similaires. Cette publication a eu un certain écho il est vrai. Mais ce n’est pas le but de la page, si quelqu’un souhaite se plaindre, il peut le faire sur son propre mur, auprès des forces de l’ordre, de la mairie ou de l’opposition. A noter que les plaintes étaient essentiellement de riverains d’un certain âge. Une publication parodiant ces plaintes s’en est suivi et à rencontré elle beaucoup de succès également.

    Quoi qu’il en soit, suite à ces troubles sur la page, nous avons opté pour une analyse des publications avant qu’elles ne paraissent. Ce n’est pas de la censure, cela nous permet simplement de faire le tri entre ce qui correspond au but de la page et tout ce qui pourrait y semer la zizanie.

    En espérant avoir était assez clair dans le jargon et les explications.

    Restant à votre disposition pour en discuter si besoin.

    Amicalement

    Gildas

    • Bonjour Gildas,
      Je suis ravi que tu précises le but de cette page qui est le partage de souvenirs. Je consulte moi même assez souvent les photos souvenirs qui sont publiées. Je les trouve très utile pour la mémoire des Plougonvelinois. Comme tu le précises, cette page n’est pas un substitut du bulletin communal. Or je constate à plusieurs reprises la publication de (délibération du conseil municipal, journal des Echos, invitation de la mairie..) qui ne relèvent pas de souvenirs mais plutôt de communication d’ordre politique qui est encadrée par la LOI. J’ai attiré l’attention dans un paragraphe de mon article sur la dérive de certains adhérents de la page. Je me réjouis que tu ais pris conscience de cette dérive et que tu mettes des moyens en place pour la corriger afin de recentrer la page sur son but initial et de traiter à égalité tous les adhérents. Je suis disponible pour toute éventuelle discussion.
      Amicalement
      Israel

      • Bonsoir,

        Sincèrement je compte pas les points entre vous Israël, je sais que c’est pas l’amour est dans le pré et que les tensions sont vives mais honnêtement, des publications il y en a eu de ton groupe et de ta liste également. Quand c’est trop gros on supprime, quand ça dessert l’intérêt général, on laisse. Je sais qu’on ne partage pas cette vision, on avait déjà discuté à propos de cela en 2014 sur le mailing auprès des parents pour les Journées du Patrimoine.

        Le dernier truc en date que je pense que tu reproches c’est l’inauguration de l’école. J’ai eu une demande car c’était une invitation pour tous. Une école publique c’est la vie de la commune et comme expliqué dans mon texte au dessus:

        « Nous laissons quand même pas mal de marge de manœuvre et laissons les initiatives d’entraides ou de publicité pour des événements sur la commune. Nous tenons vraiment à ce que l’ambiance soit cordiale et que ce ne soit pas le mur des lamentations. »

        Si il y a des choses qui sont si choquantes à tes yeux, hésite pas à m’envoyer un email et j’étudierai la question avec Cyrille.

        Bonne soirée

        Amicalement

        Gildas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com