La première promesse trahie par la municipalité Gouérec

promesse-electoraleIl n’aura pas fallu longtemps pour que la nouvelle équipe municipale commence à renier ses promesses électorales, et pas sur un sujet mineur mais bien sur le terrain de la fiscalité. Bernard Gouérec avait promis que l’augmentation des taux d’imposition serait modérée et bien pour lui, modéré cela signifie un alourdissement de la facture de 7.56% dès la première année de mandat !

Et pour financer quoi? Le terrain de foot synthétique ou l’aide sociale? Mystère. Les Plougonvelinois avaient compris lors du 1er conseil que Bernard Gouérec n’était pas là pour faire le consensus autour de lui, ils vont maintenant pouvoir le voir sur leur feuille d’impôts.

Voilà qui rappelle de mauvais souvenirs et présage mal de l’avenir.

 

taux-impot-1 taux-impot-2

 Vous trouverez ci-joint le communiqué envoyé aux média.

 

Amnésie, Matraquage fiscal, De qui se moque-t-on ?

Lors du conseil municipal du 22 avril, la nouvelle municipalité élue à 3 voix près le 30 mars, augmente les taux d’imposition locaux de 7,56%, (soit 163861€) sans aucune sollicitation de la Commission des Finances. Cette hausse cumulée avec celle des bases d’imposition de 0,9% fixée par l’Etat et correspondant à l’inflation, se répercutera pour chacun sur ses avis d’impôts locaux par une hausse globale de 8,53%.

Le nouveau maire, Bernard Gouérec (dans la minorité de 2008 à 2014) n’a cessé de critiquer la hausse des impôts locaux de 5,7% sur les 6 ans du mandat d’Israël Bacor. Le même B.Gouerec critiquait la hausse des dépenses de fonctionnement et promettait des réductions de dépenses. A peine un mois après son élection, les promesses sont déjà oubliées.

Aucune étude du budget global de la commune et des budgets annexes n’a été présentée, pour justifier cette hausse. Est-ce par incompétence ou tout simplement une volonté inavouée de financement de son programme démagogique, toujours non chiffré?

Cette hausse arbitraire de 982986€ sur les 6 ans à venir, relève du matraquage fiscal aveugle des Plougonvelinois; autant de pouvoir d’achat en moins pour toute la population dans une période de crise. Consternant…

Qu’est-il advenu de l’engagement n°4 de son programme en matière de finances : « faire preuve de modération fiscale » ? B.Gouerec et ses experts financiers auraient-ils délibérément menti aux Plougonvelinois pendant la campagne électorale? Quel triste constat de gestion hasardeuse ? Perdons-nous tout simplement le bon sens de la gestion communale au profit d’une démagogie électorale?

Nous soutenons que la poursuite de la maîtrise de nos dépenses à travers des budgets révisés, comme nous l’avions annoncé, aurait suffi à poursuivre la gestion de la commune sans aucune hausse d’impôts en 2014, d’autant que le volume des contributions directes a augmenté de 58 158€.

L’équipe PLOUGONVELIN POUR TOUS

_____________

Les articles parus dans la presse :

telegramme1    telegramme2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com