EMBELLIR LA COMMUNE…

C’était la promesse de la majorité municipale actuelle avant les élections de mars 2014….. Et quel constat, 44 mois après, les Plougonvelinois, les visiteurs, les touristes sont unanimement surpris par l’état d’abandon de notre commune.

Les habitants en ont tellement honte que certains ont pris les choses en main pour nettoyer quelques espaces communaux ; exemple, cet été quelques seniors ont dû nettoyer les alentours de l’église pour pallier les manquements aux obligations de la municipalité. Photo : autour de l’église le 8 aout dernier.

Cet été, les jardinières ont fleuri surtout fin août! La municipalité et son personnel technique ont–ils tout simplement oublié que nous sommes une commune touristique classée, vitrine du Pays d’Iroise ?

Ainsi, autour de Kéraudy, beaucoup d’arbustes ont été enlevés et remplacés par de la pelouse pas toujours bien entretenue. Rien d’étonnant pour la municipalité!!!

Les plantations de la rue des Marronniers ont également été remplacées par de la pelouse, plus facile à entretenir, paraît-il ?

A la fin des travaux, le chantier a été abandonné pendant au moins 5 semaines sans nettoyage et sans se soucier de la sécurité des habitants, plus particulièrement ceux de la maison de retraite qui empruntent régulièrement cette voie. Un chantier bâclé! Manque de suivi ou désinvolture ?

Au conseil municipal du 13 novembre dernier, Raymond Quéré a interpelé la municipalité sur l’état déplorable de cette rue. Un conseiller délégué de la municipalité a soutenu le contraire en affirmant que le chantier a été nettoyé depuis le samedi 11 novembre. Mardi 14 novembre après midi, il a croisé le directeur des services techniques, sur place, en train de constater l’état du chantier. Au 17 novembre, la rue est toujours dans le même état, voir photo. La municipalité prend-t-elle l’opposition pour des menteurs? Voir notre article précédent, http://israel-bacor.fr/le-conseil-municipal-une-obligation-democratique-est-ce-une-corvee-pour-la-majorite/.

La rue Poul ar Goazy, menant à Kéruzas, était bordée d’une voie « piétonne » séparée de la rue par des arbustes, ce qui permettait aux parents de laisser leurs enfants courir ou faire du vélo en toute sécurité. Là encore, les arbustes ont été supprimés au grand dam des riverains.

Il existerait aussi un projet de retirer tous les arbustes de la rue du Perzel; dans le même esprit que pour la rue Poul ar Goazy. Le passage piéton, actuellement séparé du passage des voitures, serait moins sécurisé car uniquement bordé d’une bande de pelouse.

Ces voies douces étaient appréciées de tous, mais la municipalité semble être allergique à toute plantation, c’est sûrement par souci du maintien de la biodiversité, comme le répète si souvent le maire !

Et que dire du cimetière ? Voir un tel décor ressemble à un film d’épouvante! Pour la municipalité, les feuilles sont sales et difficiles à ramasser, alors supprimons les arbres !!!

Que deviendra notre paysage, sans arbres? Un désert !!!

One Response to “EMBELLIR LA COMMUNE…

  • 100% d’accord! la commune, mais aussi une majorité d’habitants sont allergiques à la nature.
    Qu’ils aillent vivre à Brest ils auront tout ce qu’ils aiment…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com