Élections municipales, suite…

Le deuxième tour des élections municipales a été reporté depuis le 17 mars dernier tout en confirmant les résultats du premier tour. Pour les élus du premier tour, le décret 2020-517 du 14 mai 2020 publié au J.O du 15 mai 2020 fixe l’entrée en fonction des élus communaux et communautaires au 18 mai et l’installation des nouveaux conseils municipaux entre le 23 et 28 mai. Pour notre commune, le mandat des conseillers élus en 2014, municipaux et communautaires, est donc prolongé jusqu’au 2ème tour des élections municipales, prévues en Juin 2020, sous réserve de l’avis du conseil scientifique.

Dans le pays d’Iroise, la commune de Plougonvelin est la seule commune qui nécessite un deuxième tour ; tous les autres conseillers municipaux ont été élus dès le premier tour.  La majorité des maires des autres communes ont été réélus. Le paysage politique de la communauté des communes demeure donc inchangé, toutefois l’installation des conseillers communautaires ne peut se faire qu’après le 2ème tour.

Certains habitants sont convaincus que la division de l’opposition est la garantie absolue pour le maintien de la municipalité actuelle, ils n’ont pas entièrement tort. Notre équipe est aussi souvent interrogée sur la présence de deux listes d’opposition au premier tour ; je suis le premier à regretter cette triangulaire.

Nos électeurs doivent bien analyser les conséquences d’une triangulaire dans une élection au scrutin majoritaire plurinominal à deux tours. Ce qui veut dire qu’un parti non majoritaire obtenant 40% des voix au deuxième tour n’obtiendrait que 5 conseillers municipaux sur un conseil municipal de 27 conseillers. Souvenez-vous, en 2014 notre liste avait perdu l’élection de 3 voix seulement  et n’a obtenu que six conseillers municipaux et un conseiller communautaire ; tandis que l’autre liste d’opposition n’a obtenu qu’un conseiller municipal et aucun conseiller communautaire. Cette logique d’élection majoritaire justifie soit le désistement en faveur de la liste arrivée en tête, soit la fusion des listes. Dans le cas contraire, la triangulaire favoriserait le candidat arrivé en tête au premier tour.

Les deux listes d’opposition disposent de 100 voix d’avance sur le maire sortant dès le premier tour ; nos électeurs souhaitent-ils rejouer le scénario de 2014 ? Aux électeurs et candidats de prendre leurs responsabilités!

Nous  ne sommes pas candidats à ces élections pour obtenir le titre de conseiller municipal de l’opposition, notre objectif est d’obtenir la majorité des voix des Plougonvelinois pour les représenter pendant les six prochaines années.  En effet, nous disposons de l’expérience des affaires communales et sommes prêts à administrer la commune dès la prise de fonction.

Alors à quoi sert cette triangulaire? Faire une élection à deux tours ? Obtenir un poste de conseiller municipal ? Quelle utilité pour les Plougonvelinois ?

Autant de questions que notre équipe doit trancher dans les tous prochains jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com